Welcome to the Bronx ! avec le film The We and the I

Noélie Viallet Archives Leave a Comment

Welcome to the Bronx ! Vous sortez du bureau, vous avez envie de vous prélasser, d’aller au ciné et de tout oublier en vous laissant porter. Eh bien c’est loupé. Car The we and the I va rapter votre cerveau et le secouer comme une bouteille de soda. Attachez vos ceintures ! Le bus 66 démarre en trombe -ou plutôt, ses passagers sureffervescents :  ces messieurs la terreur du fond, “action ou vérité” à l’avant-centre, conductrice trempée devant. Ça sort jeudi, c’est filmé par Michel Gondry dans un car new-yorkais bourré de gamins qui rentrent chez eux un dernier jour de classe (une idée qui trotte dans la tête du réalisateur depuis plus de 25 ans). Testez vous allez voir ! Vous voilà projetés à même une jungle urbaine en huis-clos avec mots -durs- qui fusent et déchaînement de panades, jouée par des autochtones dopés à l’excite et la gouaille des quartiers. Dans leur habitacle d’un soir de fin d’année, la tendresse est absente, et le besoin d’amour omniprésent… Mi docu-mi conçu, le film met en scène leurs petits arrangements et psychodrames – entre homosexuel en crise, soutien-gorge rembourré à l’eau, dessins griffonnés et coucheries volées. Construites comme une tragi-comédie en trois actes : I- Les tyrans II- Le chaos III-Le je, les 93 minutes peuvent se réceptionner comme un grand clip de sensations brutes où l’adolescence pulse et se découvre en une décomposition tripartite ! Effets de replay, filtres, le résident new-yorkais joue des codes technos et teenage-young adults avec habileté et obstination obsessionnelle. Le trajet trop long est une fiction-prétexte (comme s’il n’y avait qu’un lycée pour l’immense zone). Après un 200 à l’heure, le “slow down” prend effet. Le bus se vide et avec lui les couches de l’être s’allègent, se nappant de silence. Et l’on se prend à pleurer avec ces gosses dont la finesse affleure, en bout de course. 

The We and the I, de Michel Gondry. 1h43. Sortie le 12 septembre 2012. Trouvez une séance ICI.
À voir aussi :
Block Party, docu de Michel Gondry sur un concert de rap à Brooklyn (2006)
LOL USA, version américaine de LOL avec Demi Moore et Miley Cyrus. Sort ce jeudi également.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=JtfPXIEBAGs[/youtube]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =