TORY BURCH : l’enseigne américaine ouvre ses portes rue Saint Honoré ! NOUVEAU

Victoria du Manoir Archives Leave a Comment

Ca y est, après de longs travaux, la boutique Tory Burch vient enfin d’ouvrir à Paris. La plus américaine des marques de ballerines (toutes les New-Yorkaises en portent) a ouvert son flagship dans la très chic rue Saint Honoré, au numéro 412. En pleine Fashion Week, Paris New York TV est allé y faire un tour. Récit d’un voyage au pays de Tory.
x

Tory Burch 6Après Londres, Rome ou encore Milan, Tory Burch a ouvert son premier store parisien. Et ce n’est pas par hasard si la créatrice américaine a choisi la capitale pour continuer son expansion en Europe. Paris fait partie de l’essence même de la marque : c’est en faisant un tour aux Puces de Saint-Ouen que Tory déniche une tunique qui deviendra ensuite une pièce phare dans ses collections.

Nichée à deux pas de la Madeleine, on entre dans une boutique très lumineuse, les nombreux miroirs agrandissent l’espace et les étagères dorées (pas bling bling pour un sous) renvoient la lumière. Les grands vases et les multiples canapés moelleux nous donne l’impression d’être dans un penthouse sur la 5th avenue. En fond, une musique un peu jazzy nous entraîne. Au rez-de-chaussée, un long couloir donne sur plusieurs salons où l’on trouve un éventail de choix de sacs colorés, chaussures et porte-monnaies. Les clichés de Jackie K en noir et blanc nous rappellent l’ADN new-yorkais de la marque. Une armée de vendeurs aux larges sourires est là, prête à nous aider.

Tory Burch 9

Au premier étage, on arrive d’abord sur un palier où l’on trouve trois jolies bougies disposées sous des cloches. La vendeuse nous encourage à sentir « Allez-y, elles sont là pour ça ». Chaque cloche renferme un parfum délicat. On a craqué sur la rouge, une gourmandise aux senteurs de pivoine, abricot et ambre, le tout enfermé dans un écrin en métal doré et avec le sigle TB. La bleue serait la préférée de Tory. Puis un salon cosy dans lequel on découvre la collection pour la maison : une jolie vaisselle, des livres sur Tory Burch, des presses-papier… En bonus : un petit coin d’été avec espadrilles, chapeaux et cabas en raphia.

Tory Burch 10

Le deuxième étage est le temple de la chaussure et des accessoires. On découvre une collection d’horlogerie très chic et épurée. Quelques marches plus haut, un énorme dressing de souliers, on se croirait presque chez Carrie Bradshaw avec deux canapés moelleux au milieu de la pièce. Deux salles mitoyennes dans lesquelles nos yeux ne savent plus où se poser : ballerines, escarpins, slip on… On retrouve les célèbres Vera, les ballerines avec la boucle TB, l’icône de la maison new-yorkaise. Puis enfin, dans le dernier petit salon, le graal : la collection prêt-à-porter. On découvre la collection Fall Winter mais aussi quelques pièces d’été. Le motif corallien vu sur le service à assiette se retrouve d’ailleurs dans la collection qui nous semble parfaite pour un été dans les Hamptons.
La marque va bientôt lancer la collection Tory Sport, une collection sportive haut de gamme qui sera certainement dévoilée lors de la prochaine Fashion Week de New York, reste à savoir si celle-ci sera présente dans la boutique parisienne. Bonne visite !

Tory Burch 4
 
Qui est Tory Burch ?
WindowPaneNew_730x730

Née en 1966 en Pennsylvanie, Tory Burch a notamment travaillé pour le Harper’s Bazaar puis Vera Wang ou encore Ralph Laurent. En 2004, elle monte sa marque avec son ex-mari et ouvre sa première boutique à New-York.

Ses ballerines Vera (du nom de sa mère) font fureur avec leur bride reconnaissable entre mille, le succès est au rendez-vous, Oprah Winfrey la recommande même dans son émission et Kate Middleton spotted avec une de ses créations.

Cette self-made-woman propose un style bobo chic, des collections entre « Chelsea et Marrakech ».

Avec 140 boutiques à travers le monde, elle est notamment vendue chez Bloomingdale’s, Saks Fifth Avenue ou encore Bergdorf Goodman.

x

Infos : Tory Burch, 412 rue Saint Honoré, Métro Concorde, Madeleine
Robes, en moyenne : 400€ – Tops, en moyenne : 250€ – Sacs, en moyenne : 400€ – Ballerines Vera : entre 200€ et 275€ – Bougies : 60€

Pour en savoir plus sur les ballerines Tory Burch que portent toutes les New-Yorkaises, c’est par ici !
x

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 14 =