Voyage
Adresses

Danser à New York : les 4 nouveaux lieux bouillants de cet automne

VYNLSquares, Elsewhere, et Sway, voilà les noms qu’il vous faut retenir absolument si vous êtes en passe de disjoncter cet automne, et prendre au dernier moment un billet pour aller danser à New York City. Ne vous contentez pas du petit guide tout abîmé de vos parents pour préparer vos sorties, non, vous vous êtes déjà chauffé à blanc pour traverser deux fois l’Atlantique en un week-end, et il vous faut, pour assumer jusqu’au bout une attitude parfaitement irresponsable, les derniers endroits à la mode, le hype plus ultra, la même adrénaline qu’auront les petits New-Yorkais, lorsqu’ils franchiront pour la première fois le seuil des ces nouvelles fantaisies urbaines. Suivez le guide.

 

1. Le Sway (305 Spring Street)

danser au sway le soir à new york
« Samedi matin, 
Vendredi touche à sa fin, Le ménage semble crier urgence, Mais par où commencer… » Imaginez : le sourire aux lèvres, se lever dans la ville de l’Empire State avec en tête cette étrange traduction du tube funk « Get down saturday night« . Après ce long voyage fait en avion la veille, avoir envie d’en découdre avec les meilleurs dance floor de la ville, et pourquoi pas « faire l’amour après jusqu’au petit matin« , comme le dit aussi la chanson d’Oliver Cheatham. Justement, le Sway vient de rouvrir…
la salle du sway à spring street
le sway nouveau club à new york
Dans un décor tamisé à l’inspiration marocaine, les célébrités défilent, et des soirées spéciales sont organisées tous les week-ends (la plus connue étant le « dimanche Morrissey », pour les fans de l’ancien chanteur des Smiths). « Le Sway a toujours été l’un des endroits les plus fous de la ville, avec l’actrice Lindsay Lohan toujours nichée dans un coin du bar avec d’autres célébrités, et parfois des DJ’s aussi connus que Diplo (major laser) » rapportait le DJ Vitofun en décembre dernier alors que le bar avait annoncé sa fermeture. Sur le magazine The Gothamist (par analogie entre Big Apple et la ville fictive de Batman), on découvre aussi que Lady Gaga s’y était notablement illustrée lors d’une des fameuses « soirées Morrissey », en coupant la musique pour passer l’un de ses titres…

2. Le Elsewhere (599 Johnson Avenue, Brooklyn/Bushwick)

 elsewhere, le club branché de new york
L’Elsewhere vient tout juste d’ouvrir, et semble déjà très bien porter son nom (« l’ailleurs », « l’autre-part » en français), perdu dans un coin de Bushwick, dans un hangar rénové au milieu de rien.
else
La mode étant aux pages d’accueil ultra-minimalistes et aux soirées organisées sans même être annoncées sur le web (c’est tellement plus cool de perdre une heure à trouver le lieu), ce n’est pas sur le site Internet que vous serez tenu au courant. Non, il faut faire partie des initiés, en s’abonnant à la newsletter par exemple, un point c’est tout.
Pourtant d’après le Brooklyn Paper, le hangar aux plusieurs étages (et rooftop !), pourrait bel et bien accueillir la soirée –This Party Is Killing You: A Night of All Robyn Everything-, un nouveau must chez les hipsters, dont le thème central est la surprenante chanteuse pop suédoise « Robyn ». « Plus de 700 fêtards étaient venus à la première, alors qu’absolument aucun mot ne sortait de Google à ce sujet ! » se réjouit encore Greenpointer Russ Marshalek, l’un des trois DJ’s attitrés de la fameuse soirée (oui, la mode est aussi aux noms de DJ’s bizarres).

3. Vnyl (100 3rd Ave)

14372276_2001649933394721_5584086250148086934_o
vnyl salon club new york
Amateurs de vintage, voilà votre temple. Le VNYL (pour Vintage New York Lifestyle) est un nouveau bar/restaurant/club sur quatres étages, qui assume parfaitement ses ambitions : « Ce n’est pas juste un bar ou un restaurant. Ce que nous voulons créer ici, c’est un certaine façon de vivre. » répondra James Morrison, le propriétaire, au New York Times. Amen.
Et ne vous laissez pas dérouter par le côté très classieux (le 3ème étage est dédié au champagne), les soirées du vendredi et samedi soir font venir les meilleurs DJ’s du moment, et les gens dansent partout dans les multiples salons. Tenue correcte exigée cependant.
 

4. Le Squares (360 Park Avenue South)

A New York vous l’aurez compris, tout est d’abord une histoire de lifestyle. Alors si vous n’êtes pas vintage mais plutôt geek, vous serez heureux d’apprendre qu’il est désormais possible de boire des bières dans un immense espace entièrement pixélisé. Si si, toute la déco du Squares (« carrés » en français) n’est faites que de pixels, pour un résultat pour le moins déroutant.
squares-6
squares new york nomad
…Oui, jusqu’au feu de cheminée.
Le designer du lieu Eric Adolfsen, explique : « Vous êtes dans le version Nintendo d’un vieux club, comme dans le jeu Maniac Mansion ». Beaucoup de jeunes s’y donnent rendez-vous pour danser jusqu’à pas d’heures, et Jennifer Lopez y aurait même fait une apparition lors de la soirée d’ouverture. Là encore, impossible d’obtenir ne serait-ce qu’une photo sur le site officiel. Une chance que l’Instagram de Squares laissent parfois échapper quelques photos de soirées.
 
À lire
1. Good Room, le club le plus branché de Brooklyn
2. Les meilleurs endroits pour draguer à New York
3. Où sortir le soir à New York ?

alexandre broutart Adresses, Voyage Leave a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *