La ville
Innovation citadine

Les publicités pour l’alcool à New York, c’est fini


Savez-vous qu’à New York, vous n’avez pas le droit d’acheter de l’alcool le dimanche avant midi ? Et que la consommation d’alcool dans la rue est interdite. C’est pourquoi lors d’un achat d’alcool à New York, l’on vous tendra une bouteille ou une canette entourée d’un sac en papier brun. Les New-Yorkais sont passés maîtres de l’art du camouflage des boissons alcoolisées, lors des pique-niques notamment. Avant 21 ans, il est interdit de s’acheter la moindre goutte éthylique. C’est pourquoi la carte d’identité (ID) est requise pour tout achat d’alcool à New York. Va-t-on revenir à une forme de Prohibition ? De 1919 à 1933, toute consommation d’alcool à New York fut interdite, ce qui entraîna le développement des bars clandestins, les speakeasy.

NEW YORK EN GUERRE CONTRE L’ALCOOL

En tout cas, le maire démocrate de New York Bill de Blasio a décidé d’agir sur les publicités incitant à la consommation d’alcool dans les rues de New York. Après une décision de janvier 2018 qui interdisait les publicités pour l’alcool dans les bus et le métro new-yorkais, il a décidé d’aller plus loin en ce printemps 2019.  Il vient de signer le 30 avril un décret étendant cette interdiction de publicité pour l’alcool sur tous les supports appartenant à la ville, y compris les abribus et les kiosques à journaux. Une question de santé publique, selon lui.

« Trop de New-Yorkais luttent contre des problèmes d’excès de drogue ou d’alcool » a déclaré Bill de Blasio, le maire de New York, dans un communiqué.

Selon les derniers chiffres disponibles, 110 000 visites aux urgences new-yorkaises en 2016 étaient liées à l’alcool, et 2000 New-Yorkais sont décédés pour cause d’alcoolémie. East Harlem serait le quartier le plus touché par les problèmes de consommation d’alcool à New York.

LE 18E ARRONDISSMENT, UN HARLEM PARISIEN

À Paris, le XVIIIe arrondissement serait-il un Harlem parisien ? Le préfet de police Michel Delpuech y a mis en oeuvre depuis quelques années des arrêtés anti-alcool : la consommation d’alcool sur la voie publique y est interdite de 16h à 7h du matin et la vente de boissons à emporter de 20h à 8h du matin. C’est également le cas pour des zones touristiques comme les Champs-Élysées, les abords de la Tour Eiffel ou Notre-Dame de Paris mais aussi Stalingrad, Saint-Blaise, Gare de Lyon, le quartier Latin, Oberkampf, le Marais, le Canal Saint Martin. Preuve que New York et Paris ont parfois affaire aux mêmes problématiques urbaines. Le XIIIe, le XIVe et le XVe arrondissements, ne disposent d’aucune interdiction de ce genre.

Crédit photo : The Creative Exchange

Noélie Viallet Innovation citadine Leave a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *