FRAME : le nouveau restaurant californien de Paris – OPENING NOW ! Exclusivité PNYTV

Noélie Viallet Archives 1 Comment

Chuuuut, il ouvre ces jours-ci, c’est un restaurant que personne ne connaît encore, et pourtant, c’est un espace-brasserie 100% californien à Paris, qui va devenir la référence cuisine US de l’année ! Ça s’appelle FRAME, une contraction de FRAnce et AMErique et c’est bien la fusion des deux continents qu’il célèbre, dans un cadre aéré de 480 m2, very lounge. Déco signée Christophe Pillet dans un volume 1960 rénové, musique, carte… tout a été pensé Californie ! Du personnel anglophone, jusqu’au chef américain, Andrew Wigger débarqué spécialement de la côte Ouest il y a quelques jours pour se frotter à l’aventure parisienne dans le 15e. L’idée des créateurs ? « Créer une brasserie conviviale, quelque chose de frais, qui change. » On choisit son espace dans un esprit chill-out : plutôt table ronde ? carrée ? haute ? attablé à l’open-kitchen ? Prenez vos aises sur les tables agrémentées de céramique familiale Heath, from Cali, et laissez vous émerveiller. Pour réveiller les papilles, on commence par le Calafia Creole, cocktail dérivé du daïquiri à base de rhum, citron vert, sirop de gomme, absinthe et sauge. Un délice, accompagné de pop-corn parfumé lime et chili (d’autres jours vous aurez par exemple bacon and herbs, sauje et lime, ou caramelized). Ça y est, on est loin, sur les plages de NewPort Beach. On se met en bouche avec le velouté de maïs au gingembre et citronnelle, sauce salsa parsemé de pop corn, très West Coast. On se laisse tenter par un deuxième starter, en craquant pour les tacos de poisson : ceviche de cabillaud mariné à la tequila, sauce mangue, guacamole et chou Napa. On presse le citron vert, et c’est une explosion de saveurs. En exclusivité, nous optons pour le FR / AME Surf and Turf apporté par le chef lui-même, des tranches d’entrecôte marinées au whisky surplombées de gambas grillées, et asperges blanches, le tout agrémenté de sauce sriracha. Un mélange bovin/marin comme vous n’en aurez jamais goûté. « Ici, la viande est différente des États-Unis explique Andrew Wigger, sorti de sa cuisine. Elle n’est pas découpée de la même façon, et ne porte pas le même nom ! » Mais quelle assurance dans la composition. Le coeur savoure. On passe  à la vinothèque, un coin du resto pensé pour aller se servir de façon autonome des verres de vin (en ayant crédité une carte au préalable). Inouï ! Et l’occasion de goûter de grands crus sans faire ouvrir une bouteille : des vins californiens comme un Chardonnay Napa Valley,  des vins du Chili, argentins ou brésiliens pour le côté Amérique. On revient s’attabler pour le dessert, un cheesecake saupoudré de noix de coco, accompagné d’une compotée d’ananas et poivron, qui étonne et réjouit. Avec le millefeuille fraise-lavande saupoudré de feuille d’or, c’est presque comme si on réalisait la fusion de la Californie et de la Provence. D’ailleurs, la vaisselle Jars vient du Sud de la France. Le soleil est à portée de palais. On reviendra cet été pour la terrasse avec vue sur la Tour Eiffel, un cocktail en fin de soirée, une pause cheesecake l’après-midi, ou un brunch les samedis-dimanche. Pas de fast-food ici, vous pourrez trouver le repos de l’estomac, et de l’âme. Pour chiller, vive la Californie in Paris ! 

Frame Brasserie, 28 rue Jean Rey, 15e. M° Bir Hakeim. 01 44 38 57 77. Ouv. lundi-vendredi 8h-1h, samedi-dimanche 10h-1h. Entrées : 9 €.  Plat : 10-29 €. Accompagnements : 5-6 € Desserts : 11 €. Bar : 7j/7 10h-1h. Cocktails : 10-20 €. www.framebrasserie.fr © photos Noélie Viallet














INFO PLUS !
QUI EST LE CHEF ANDREW WIGGER ? 
Né dans le nord-ouest du Missouri, il a grandi dans une famille d’agriculteurs locaux, éduqué dans le respect des produits de la terre, pratiquant la pêche. Il début comme apprenti en cuisine à Kansas City puis monte les échelons auprès de chefs. En 2009, il apprend la cuisine française à The Brasserie, à Newport Beach, auprès du chef Pascal Olhats. Sous-chef au Zimzala à Huntington Beach, il perfectionne ses techniques de cuisine californienne, en se concentrant sur l’ajout de produits frais et locaux de saison, dans ses plats.  Il vient de quitter les plages de surf pour Paris ! 

COCKTAIL ! Calafia ? C’est le nom de la légendaire reine noire des amazones. Ce serait elle qui aurait donné son nom à la Californie !

Comments 1

  1. Pingback: Lieux/adresses | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =