City Guide
New York à Paris

[ Article invité ] Les 10 semaines à Paris de la New-Yorkaise Laura Freedman

Après 22 ans dans le business des échantillons cosmétiques à New York -elle était VP Sales Côte Ouest chez Arcade Beauty, la référence des « samplings » à New York, utilisés aussi bien par Marc Jacobs, que Glossier, Repetto, Caudalie ou encore Chloé…  Laura Freedman a décidé de faire une pause, et de passer 10 semaines à Paris. Dix semaines de break à explorer la ville ! Voici le retour d’expérience d’une New-Yorkaise à Paris.


Laura Freedman, New-Yorkaise à Paris. Crédit Photo : DR

From New York to Paris

« Cette année, j’ai décidé de quitter mon job et de m’offrir une année pour découvrir plein de choses. J’avais envie de venir vivre à Paris quelques mois. En début d’année, j’ai voyagé dans toute l’Europe, puis j’ai ressenti une force qui me poussait à revenir à Paris. J’ai toujours rêvé de vivre ici, dans la Ville Lumière. J’y été venue plusieurs fois pour le travail et de courtes visites. Alors cette fois, je suis venue y vivre. L’idée, c’était d’être plus qu’une touriste temporaire. Voici quelques-unes de mes expériences préférées lors de mon séjour de 10 semaines à Paris.

This year I decided to leave my job and as part of my Year of Discovery, I wanted to come to live here for a few months.  After traveling throughout Europe earlier this year, I felt drawn to return since it has always been a dream of mine to spend some time living here in the City of Light.  I’ve been many times before for both work & short visits, so this time, I came here to live here, to be more than a temporary tourist.  Here are a few of my favorite experiences during my 10 week stay in Paris.

L’open Kitchen
La transparence en cuisine 

« Mes soirées préférées, je les ai passées chez Balagan et  Shabour, les restaurants du chef Isreali Assaf Granit. La nourriture y est excellente, mais il y a de nombreux restaurants à Paris qui proposent une excellente cuisine. Ce qui distingue ces deux là des autres à New York et à Paris, c’est qu’on peut interagir avec les chefs et le personnel. Balagan est fun et ludique, Shabour est plutôt intime et chic. Si vous aimez avoir une expérience directe avec les personnes qui préparent votre repas, c’est le moyen idéal de voir la passion de leur chef pour ce qu’ils font. Les soirées que j’ai passées là-bas étaient magiques et inoubliables.

My favorite nights out were at Balagan and Shabour.  These restaurants are both owned and run by Isreali chef Assaf Granit.  While the food is terrific at each place, there are many restaurants in Paris with great food.  What sets these restaurants apart from others in both New York and Paris is the interaction with the chefs and staff.   Balagan is FUN and PLAYFUL and Shabour is INTIMATE and CHIC.  If you like to have a direct experience with the people making your meal, this is the perfect way to see their chef’s passion for what they do.  The evenings I spent there were magical and unforgettable.

La note Hello Paris New York : La tendance des restaurants à cuisine ouverte est née à New York il y a une dizaine d’années, notamment pour des besoins d’optimisation de surface disponibles. Les clients y ont pris l’habitude de regarder les chefs travailler, comme le racontent les Frères Pourcel ou cet article.

Le musée d’époque
Le succès immersif des lieux « back to the past »

« J’ai visité près de 20 musées pendant mon séjour ici, mais le musée que j’ai trouvé le plus inattendu était le musée Nissim de Camondo. Ce bâtiment était la maison de Moise de Camondo. C’est une maison de maître, avec les arts décoratifs français du 18ème siècle. C’est comme si vous traversiez un siècle différent, car il est entièrement meublé, contrairement au Petit Trianon à Versailles (dont il est inspiré) et d’autres châteaux de cette époque. Mais le plus intéressant est l’histoire de la disparition de cette famille. Il reste ce musée raconte leur histoire.

I have visited close to 20 museums during my stay here but the museum I found most unexpectedly interesting was Museum Nissim de Camondo.  The building was the home of Moise de Camondo, a mansion with French decorative arts from the 18th century.  It feels as if you are walking into a different century since it is fully furnished, unlike Petit Trianon at Versailles (that it is modeled after) and other chateau from that time.  But most interesting is the history of the demise of this family with only a museum left to tell their story.

 

La note Hello Paris New York : Pour 84% des Français, la visite d’un musée ou d’une exposition est devenue le standard d’une sortie culturelle (source : rapport de la mission Musées du XXIe siècle). Le saviez-vous ? En 2017, le Louvre a accueilli 10,2 millions de visiteurs, versus  7,36 millions de visiteurs pour le MET de New York. La faute à la Joconde ! 

 

Cours de cuisine
Tous des makers ! 

« J’ai pris deux cours à l’Atelier des Chefs dans le 9ème arrondissement et j’ai adoré les professeurs et le personnel merveilleux . Je pense que l’une des raisons pour lesquelles j’ai adoré mes cours à l’Atelier des Chefs est qu’ils étaient en français – un bon test pour ma compréhension et mon savoir-faire culinaire. Il y a des cours qui démarrent à 17 euros pour une leçon de 30 minutes sur le déjeuner (que l’on cuisine, puis que l’on avale). C’est le même prix que si j’allais déjeuner dans un café ! J’ai également pris un dîner avec trois plats pour 69 euros et appris beaucoup de petites techniques que j’ai trouvées vraiment utiles et intéressantes. À titre de comparaison, mes cours de cuisine à New York coûtent généralement entre 100 et 150 dollars. C’est une formule gagnant-gagnant  : un bon prix, une grande gratification.

I think one reason why I loved my classes at L’Atelier des Chefs is because they were in French – a great test for my comprehension and cooking know how.  I took two classes in the 9th arrondissement and loved the wonderful teachers & staff at this location.  There are classes starting at 17 Euros for a 30 minute lesson for a one course lunch (that we get to cook and eat); literally, it’s the same price as if I went to lunch at a café!  I also took a three course dinner class for 69 euros and learned lots of little techniques that were helpful and interesting. Just to compare, my cooking classes in New York are usually around $100 – $150.  A win-win – a great price with a big reward.

La note Hello Paris New York : Regardez le film Julie et Julia, l’histoire vraie d’une Américaine vivant en France en 1948, et qui se prend de passion pour la cuisine française. Julia Child, le personnage qui l’inspire, a changé à jamais la façon de cuisiner des américains. Un film qui se lampe aussi délicieusement qu’une soupe à l’écrevisse. 

Séances de cinéma
Les films français intello-comiques

« J’ai toujours aimé voir des films français à New York dans mes salles de cinéma indépendantes favorites  : au Quad Cinema, au Lincoln Center, ou au Angelika Film Center. Alors je me suis dit que j’allais en voir ici. C’est plus dur que je ne le pensais car j’ai besoin de sous-titres (pour être certaine de tout comprendre). Netflix est idéal pour apprendre à lire les sous-titres français des films français, c’est plus difficile pour moi de comprendre au cinéma. J’ai trouvé le grand groupe, Lost in Frenchlation, qui propose des projections de films avec des sous-titres en anglais. C’est aussi une super idée pour un Français qui a envie d’améliorer son anglais !

I’ve always loved seeing French films in New York at my indie theaters so I thought I’d try to see some while living here.  It’s harder than I thought since I need subtitles (to make sure I understand everything).  Netflix is great for learning using French subtitles for French films but the movie theaters are more challenging for my full comprehension.  I found the great group, Lost in Frenchlation, that offers film screenings with English subtitles .  It’s also a great idea for a French person wanting to improve their English!

La note Hello Paris New York : Chaque année, le cinéma français est mis à l’honneur à New York lors de la French Cinema Week. Par ailleurs le journaliste Gaétan Mathieu, un des premiers collaborateurs de Paris New York TV (la version précédente d’Hello Paris New York), a créé FrenchFlicks, le site internet de référence qui répertorie les sorties de films en français aux Etats-Unis.

Expérience shopping
Boutiques vintage et avant-garde 

« C’est l’automne et j’ai découvert qu’il pleuvait beaucoup ici. Un jour, je suis tombée sur la galerie Vivienne dans le 2ème arrondissement. L’arcade couverte a été construite en 1823. J’ai adoré son toit de verre, les carreaux de sol, autant que les magasins. Dans cette galerie, vous remontez dans le temps d’une manière qui n’existe pas à New York. J’aime que se côtoient une charmante vieille libairie, la librairie Jousseaume, un magasin vintage fabuleux, La Marelle,  la boutique de thé gourmet A priori Thé et une boutique de parfums moderne, MadetLen. J’ai aimé leur récipients : des pots noirs qui contiennent des bougies et des parfums austères, modernes, rechargeables et extrêmement sophistiqués. Les fragrances ne sont construites à partir de fleurs ou de notes fruitées; on est sur quelque chose de plus terreux, fumé, complexe. Le fait que le packaging soit simple, avec la marque en retrait m’a beaucoup plu. 

It’s Fall and I learned that it rains a lot here.  One day I discovered Galerie Vivienne in the 2nd arrondissement.  The covered arcade was built in 1823 and I loved the glass roof and floor tiles as much as the shops.   Again, you step back in time in a way that doesn’t exist in NYC.  I think I love the blending of a charming old bookstore Jousseaume and a fabulous vintage shop La Marelle that are alongside gourmet tea shop A priori the and a modern fragrance store, MadetLen. What I liked about it is the black pot containers that have candles and perfumes that are austere, modern, reusable and extremely sophisticated scents. None of their scents are typical florals or fruity notes; there are more earthy, smoky, complex.  The organic simplicity and lack of overt branding was very appealing to me.

La note Hello Paris New York : Mad et Len, marque singulière s’il en est, est inspirée des boutiques d’apothicaires des années 20.

Le bilan d’une New-Yorkaise à Paris

« La visite a été fantastique et je n’ai même pas mentionné tous mes endroits préférés en dehors de la ville : le parc de la Haute-Vallée de Chrevreuse, Provins et Châlons-en-Champagne. Avant de rentrer, il reste encore un arrêt important : les Cent Ciels. Un ami français m’a recommandé de me rendre au hammam pour un gommage avant mon départ. Ce sera la détente parfaite avant de retourner dans le tumulte de New York !

It’s been an amazing visit and I didn’t even mention all of my favorite places outside the city: Parc Haute Vallee de Chrevreuse, Provins and Chalons-en-Champagne.  There is still one more important stop before I head back: Les Cent Ciels.  A French friend recommended I visit a hammam for a scrub before I go.  It will be the perfect relaxation before I head back to the hustle and bustle of NYC !»

The end !

Crédits Photos : Laura Freedman, Memento Films, DR.

A lire aussi

« Les 100 mots de New York », le nouveau livre de la journaliste Laure Watrin

Les gratte-ciel crayons, nouvelle tendance des buildings à New York 

Le musée du maquillage ouvre à New York en mai 2020

Qui sommes-nous ?

Hello Paris New York, c’est LE MAGAZINE + L’AGENCE qui met New York City dans votre vie. Tendances, coups de coeur, success stories : retrouvez-nous sur Instagram, Facebook, Twitter. Et inscrivez-vous à la newsletter.

Noélie Viallet New York à Paris Leave a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *