Video source missing

5 Pointz : hommage au temple du graff new-yorkais, en train de mourir

Noélie Viallet Archives Leave a Comment

Alors qu’un terrible accident de train de banlieue vient de coûter la vie à 4 personnes au Nord  de New York, dans le Bronx, nous souhaitions rendre un dernier hommage à une autre disparition dont nous vous parlions depuis longtemps déjà, et qui devient effective : la destruction de 5 Pointz, le temple du graff new-yorkais dans le Queens, qui existait depuis une vingtaine d’année. La mobilisation populaire et les pétitions des artistes n’y auront rien fait. 5 Pointz ne sera bientôt plus qu’une image dans les mémoires... Recouvert de peinture blanche dans la nuit du 19 novembre le complexe artistique qui accueillait plus de 300 immenses oeuvres colorées à ciel ouvert sera détruit. Même si certains voyaient dans 5 Pointz une muséification du graffiti, qui par n-essence se devrait d’être art de la transgression, c’est une véritable page qui se tourne pour New York, poursuivant sa politique du « plus propre », « plus rentable ». Les 19000 m2 appartiennent à Jerry Wolkoff, qui laissait jusque là libre-champ aux artistes hip-hop. La société G&M Realty est chargée des travaux des futures installations, des logements.

C’est donc une vue de 5 Pointz à bord du train de la ligne 7 que nous vous invitons à découvrir dans cette courte vidéo tournée depuis le métro aérien, et partagée par le groupe de musique La Rumeur. Si vous avez eu l’occasion d’aller au Moma PS1 à Long Island City, vous avez aperçu ces superbes fresques colorées depuis la ligne 7 du métro.  Depuis quelques jours ces dessins ont été recouverts de blanc

Pour aller plus loin


Nous vous recommandons de visionner
le splendide webdoc « Défense d’Afficher« , lauréat du prix France 24-RFI 2012, parcours sur les traces de graffeurs à Paris, Bogota, Sao Paulo, et… New York ! Vous allez faire la connaissance de Meres One, graffeur à 5 Pointz, « le musée de l’aérosol », selon ses propres mots. Vous ne perdrez pas votre temps. Cliquez, c’est un véritable voyage à ambiances, ultra bien réalisé, où on en prend plein les yeux.
Défense d’afficher, de Sidonie Garnier, François Le Gall et Jeanne Thibord.  Pour visionner ce splendide webdoc, cliquez-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × deux =